6 conseils pour choisir le fauteuil roulant idéal

choisir un fauteuil roulant

 

Quand un fauteuil roulant devient le moyen d’accès aux petites choses (et pas si petites) de la vie quotidienne, le choix du fauteuil roulant est un enjeu majeur. Il existe de nombreux détails, considérations et conseils à suivre pour choisir un fauteuil roulant, en fonction de la qualité, du matériel, des besoins…

C’est le bien-être du bénéficiaire que nous ciblons avec nos produits et, bien sûr, avec ces simples conseils :

 

Que devons-nous prendre en considération pour choisir le fauteuil roulant idéal ?

Le choix n’est pas compliqué, pour autant que nous soyons clairs sur ce dont nous avons besoin, et  sur l’environnement dans lequel nous allons l’utiliser. Sans oublier les facultés physiques et psychiques de la personne que nous allons aider dans sa vie quotidienne.

Nous vous recommandons donc de suivre ces cinq points afin que vous puissiez profiter au maximum des possibilités offertes par les meilleurs fabricants.

 

1 – La taille du fauteuil

Même si ce n’est pas toujours le cas, nous considérons que cette caractéristique est la première à être prise en compte.

Si l’on parie fermement sur le confort, cet aspect est vital, car il affecte et interagit directement avec la personne, en fonction de sa taille et de son poids. Nous pouvons opter pour différents modèles qui font du fauteuil roulant une propre extension de notre corps pour obtenir le plus grand confort possible.

Ainsi, il est possible d’opter pour une largeur de moins de 40 centimètres (pour les personnes minces) mais aussi pour des largeurs adaptées aux personnes plus épaisses. Les fauteuils bariatriques, aux dimensions spéciales, sont également adaptés en cas d’obésité. L’adaptabilité est importante aussi bien pour les personnes trop étroites que pour celles qui sont larges.

En règle générale, la largeur du siège doit être égale à la largeur des hanches de l’utilisateur plus un ou deux centimètres de chaque côté, pour tenir compte de l’espace occupé par les vêtements que nous portons en hiver.

– Personnes très minces (55/60 kg) : chaises de 40 cm

– Personnes de taille moyenne (60/75 kg) : chaises de 42 cm

– Personnes pesant plus de 75 kg : chaises de plus de 45 cm

 

2 – La taille des roues

Aussi curieux que cela puisse paraitre, c’est l’une des questions les plus importantes avec la taille du fauteuil.

La taille de la roue est directement liée au type du fauteuil et, bien sûr, à l’autonomie de l’utilisateur.

Les deux types peuvent faciliter le quotidien ; ce n’est pas une question d’esthétique, mais de degré d’autogestion de la personne.

Si l’utilisateur est assez fort pour se déplacer seul, il peut opter pour un grand fauteuil roulant avec lequel il peut rouler à la force de ses mains.

Si le fauteuil est destiné à être poussé par une autre personne en raison de l’impossibilité du sujet, d’une utilisation occasionnelle dans les hôpitaux ou d’un manque de force, comme cela peut être le cas pour certaines personnes âgées, les petites roues sont les plus adaptées.

Un autre facteur qui influence le type de roue est le lieu d’utilisation, les petites roues arrière étant les plus utiles et les plus confortables pour un usage domestique.

Dans un fauteuil roulant, on fait la distinction entre les roues et les pneus. Pour un usage plus domestique, nous recommandons de petites roues en caoutchouc et de gros pneus.
En cas d’utilisation à l’extérieur, utilisez des roues pneumatiques pour un amortissement optimal ou des roues anti-crevaison solides qui, même si elles n’ont pas un amortissement optimal, vous éviteront quelques maux de tête.

 

3 – Les matériaux du fauteuil roulant

Il existe différents matériaux de fabrication qui peuvent être orientés en fonction de l’utilisation que nous allons en faire, ce qui implique des coûts et des caractéristiques différents que nous résumons ci-dessous :

 

Fauteuils roulants en aluminium

C’est le plus léger des trois matériaux que nous avons testés pour ce produit. Dans un fauteuil roulant où la force est utilisée manuellement, le poids est vraiment important. C’est un matériel qui offre, par sa légèreté, une plus grande facilité de transport et de manipulation en autogestion ou avec un aidant.

 

Fauteuils en acier à faible densité

Il s’agit d’un acier léger, semblable à l’acier habituel mais avec la particularité d’avoir une densité ou un poids moindre lors de sa fabrication. Les tubes sont plus fins et le poids réduit. Nous le conseillons si le fauteuil roulant ne nécessite pas de transport quotidien.

 

Fauteuils roulants en acier

Ces types de fauteuils sont les plus lourds. Nous conseillons une utilisation plus limitée tel que la maison afin de réduire la cadence de son transport.  En leur faveur, il faut souligner la robustesse et durabilité avec la meilleure résistance aux chocs et au transport comparée aux autres matériaux.

 

4 – Le type d’accoudoirs

Les accoudoirs sont, heureusement, des éléments que tout fabricant prend en compte de nos jours.

Nous conseillons de choisir l’option amovible afin de faciliter l’accès de l’utilisateur par le côté.
Ce qui peut sembler être un extra ou un luxe, devient essentiel lorsqu’on passe entre le mobilier ou que l’on va aux toilettes.

Le support de bras amovible facilite grandement la vie et les activités quotidiennes.
Le fait que les accoudoirs soient réglables est aussi un élément à prendre en compte.

N’oubliez pas que le fait que cet accessoire soit réglable, en tenant compte des heures d’utilisation du fauteuil, permettra de prévenir les douleurs au cou et aux épaules ainsi que les éventuelles blessures.

 

5 – Le choix du fauteuil électrique

 

 

Il convient aux personnes qui veulent mener une vie indépendante mais qui, en raison d’un handicap ou de leur âge, ne sont pas physiquement capables de se déplacer sur une chaise.

De nombreuses personnes âgées qui veulent se déplacer utilisent un fauteuil roulant électrique ou un scooter. Se déplacer sans effort et en toute sécurité est une notion importante dans leur vie quotidienne.

Les fauteuils électriques fonctionnent via un moteur électrique alimenté par des batteries.
Le fauteuil est commandé par un joystick et les commandes peuvent être configurées en fonction de vos besoins. Si l’utilisateur peut uniquement bouger sa tête, il existe des commandes au menton ou des scanners SIP dans lesquels il peut souffler pour envoyer des instructions au fauteuil.

 

Où allez-vous utiliser le fauteuil électrique ?

Les dimensions, sa largeur et sa longueur totale, sont cruciales pour le choix.
Un fauteuil électrique est moins maniable qu’un fauteuil manuel. Il pèse beaucoup et si vous vous déplacez dans la rue, vous devrez passer par des portes ou des ascenseurs.

La durée de vie des piles et la taille des roues sont des aspects importants si vous souhaitez vous déplacer à l’extérieur.

D’autre part, un fauteuil étroit qui peut se déplacer dans de petits espaces vous sera très utile si vous souhaitez combiner déplacement à domicile et extérieur.

La plupart des fauteuils roulants électriques disponibles sur le marché peuvent être utilisés aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur.

Pensez aussi au rangement : certains modèles peuvent se plier ou être complètement démontés pour tenir dans le coffre de la voiture ou dans des armoires. Le montage et le démontage se font de manière simple, sans outils.

 

Important : l’entretien des batteries 

Plus la capacité des batteries est élevée, plus l’autonomie est longue. Une batterie puissante est également très importante pour l’utilisation intensive des fonctions électriques du fauteuil, ou pour l’alimentation d’équipements externes tels que les appareils respiratoires.

Voici quelques conseils pour mieux entretenir les piles :

– il est recommandé de ne pas laisser la batterie se décharger complètement

– ne débranchez jamais les piles avant qu’elles ne soient complètement chargées

– pour les charger, il est préférable de brancher d’abord le chargeur sur le fauteuil, puis sur le secteur. Pour déconnecter une fois la charge terminée, débranchez d’abord le cordon d’alimentation, puis le fauteuil.

– lorsque les piles sont neuves, chargez-les pendant au moins 12 heures.

– chargez les piles une fois par mois, même si vous ne les avez pas utilisées.

 

6 – Consultez toujours un professionnel

 

 

Pour un fauteuil électrique notamment, consultez d’abord un médecin spécialiste en rééducation fonctionnelle.  Ce sera la personne la plus appropriée pour établir un diagnostic et définir si un fauteuil vous correspond en fonction de vos besoins / affections.

Dans une profession où la vocation joue un rôle important, et dans un secteur où la satisfaction des clients est une priorité, nos équipes Technicien de Santé, partout en France, comptent de véritables experts en mobilité.

Nous interviendrons à ce stade avec un objectif clair : le conseil pour votre bien-être.

Par ailleurs, un fauteuil roulant a des mécanismes complexes qui  demandent de l’entretien ou peuvent être endommagés.
 Technicien de Santé propose un service technique et SAV de qualité avec une intervention rapide à domicile.

A bientôt dans l’un de nos magasins !