Adapter votre fauteuil médical

itw-page17Interview de Sébastien, Roost Warendin (59), Technicien de santé spécialisé dans le domaine du handicap.

Expliquez-nous votre métier, votre quotidien.

Auparavant j’ai longtemps travaillé au sein du service après-vente, une expérience qui m’a permis d’avoir une connaissance très technique du matériel médical, et notamment des fauteuils roulants. Dorénavant, je vais à la rencontre des patients dans des établissements comme des centres de rééducation ou directement à domicile. C’est souvent le thérapeute qui me contacte pour me demander de rencontrer le patient.

Quel type de patients suivez-vous ? Comment travaillez-vous avec eux ?

Je travaille rarement avec des personnes du 3ème âge. La plupart des patients que je rencontre ont une pathologie congénitale ou ont eu un accident entrainant un handicap. Lors de la première rencontre, nous parlons des besoins, des possibilités techniques et ce pour trouver le produit idéal. Une fois leur retour à domicile organisé, un suivi est mis en place. Ils me contactent aussi pour avoir des conseils, notamment pour du matériel complémentaire. C’est une véritable relation de confiance.

« Il faut apprendre à connaître la personne avant de parler de matériel médical »

Dans le cadre d’un fauteuil roulant, comment établissez-vous un bilan ?

Je prends en compte le handicap, son évolution et l’environnement de vie. Je ne propose pas un fauteuil juste pour quelques temps, mais conseille sur du long terme. C’est un véritable travail de réflexion et surtout d’écoute. Il faut savoir poser les bonnes questions, apprendre à connaître la personne avant de parler de matériel médical.

Il faut apprendre à connaître la personne avant de parler du matériel médical.

Fête fauteuil roulantQuels services proposez-vous ?

Je me déplace au domicile pour faire essayer le fauteuil roulant. Par ailleurs, je reste aussi disponible et, même si je ne travaille plus pour le service après-vente, je continue à dépanner par souci du travail bien fait. Pour moi, c’est le côté humain avant tout, mon objectif est que la personne suivie et équipée puisse continuer à profiter pleinement !

Avez-vous une anecdote à partager ?

J’en ai de nombreuses ! Une fois, une personne m’a appelé car elle avait un problème technique avec son fauteuil roulant électrique et elle devait participer à un carnaval. Elle était à plus de 100 km mais avait absolument besoin de son fauteuil pour participer à la fête. Je me suis déplacé de suite pour effectuer le dépannage et j’ai trouvé une solution qui lui a permis de participer au carnaval comme prévu. C’est une belle histoire car tout s’est bien terminé et elle a pu profiter avec ses amis!

Pour conclure, quelles sont les qualités nécessaires pour effectuer votre métier ?

Il faut bien écouter les patients et prendre plaisir à faire ce que nous faisons. Ce sont souvent des personnes démunies, qui ont besoin d’une prise en charge individualisée car toutes ont des tempéraments différents. Il faut faire preuve d’empathie, d’écoute et aimer les gens tout simplement.