10 conseils pour l’achat de gants d’examen

Voici quelques conseils de nos experts pour vous aider à acheter des gants d’examen (ou gants médicaux) à usage unique adaptés à vos besoins ; suivez le guide !

1 – L’utilisation prévue

La première chose que vous devez avoir en tête avant d’acheter des gants d’examen est la manière dont vous allez les utiliser. Les hôpitaux, les cabinets médicaux, l’agriculture, la pêche, les ateliers de réparation ou les industries alimentaires ont des besoins très différents et même des réglementations obligatoires.

2 – Les matériaux

Les gants jetables peuvent être fabriqués à partir de trois matériaux.

– Latex : caoutchouc naturel extrait de l’écorce des arbres ; l’un des matériaux les plus élastiques et les plus adaptables qui soient, ce qui le rend particulièrement adapté à la fabrication de gants réglables et confortables. Son prix a évolué à la hausse au cours des derniers mois. Très résistant mais peut provoquer, comme tout matériau naturel, une irritation de la peau chez les personnes allergiques à cette substance.

Caractéristiques :

– Extrêmement élastique

– Une protection parfaite contre les substances dangereuses

– Facilité d’ajustement et ajustement naturel

– Doux au toucher

– Vinyle : Les gants en vinyle synthétique, fabriqués à partir de résines synthétiques de chlorure de polyvinyle, sont des gants sans latex et sans accélérateurs chimiques, ce qui les rend optimaux pour éviter les problèmes d’allergie. Ces types de gants, économiques, offrent une bonne protection, résistent à un large éventail de contaminants et sont couramment utilisés par les professionnels de santé.

Caractéristiques :

– Idéal pour les tâches de courte durée

– Un confort et une élasticité acceptables

– Prix similaire à celui du latex

– Pas aussi résistant à la perforation que le latex

– Nitrile : les gants jetables les plus utilisés. Les gants en nitrile ont une grande solidité et durabilité ainsi qu’une superbe prise et résistance aux produits chimiques. Ils sont parfaits pour l’alimentation.
Les gants en nitrile sont fabriqués à partir de polymères synthétiques (100 % nitrile synthétique) et offrent une protection similaire à celle du latex, en offrant une résistance accrue contre les perforations. Leur surface microporeuse et non poudrée offre un grand confort et un grand sens du toucher.

Caractéristiques :

– Bonne élasticité, mais inférieure à celle des gants en latex

– Haute résistance à la perforation.

– Alternative idéale en cas d’allergie aux gants en latex

Tableau récapitulatif

Utilisateur allergique Utilisateur non-allergique
Tâche haute qualification Gant nitrile Gant latex
Tâche qualification normale Gant nitrile Gant vinyle

3 – L’épaisseur

Plus le gant est épais, plus il offre de protection et de durabilité, mais la perte de sensation sera proportionnelle. Selon l’utilisation finale, le gant jetable sera plus ou moins épais. Dans le catalogue Technicien de santé, en fonction des disponibilités, vous trouverez des gants d’examen de 0,07 mm à 0,30 mm d’épaisseur, extra-épais certifié pour les risques mécaniques et chimiques.

4 – Double gant ?

Dans certains cas, il est conseillé d’utiliser un double gant, afin de mieux se protéger contre les maladies contagieuses. Le deuxième gant peut aussi réduire de 87 % l’exposition à des liquides tels que le sang.

5 – Poudré ou non poudré ?

L’avantage indéniable : un gant jetable avec du talc à l’intérieur est beaucoup plus confortable à mettre et à enlever.
La poudre contenue dans les gants est fabriquée à partir d’amidon de maïs et présente donc l’avantage de faciliter l’enfilage et l’inconvénient de provoquer parfois des irritations ou des allergies. La poudre, en revanche, n’affecte pas la fonctionnalité, la durabilité ou la résistance du gant. Les gants non poudrés sont soumis à un processus de lavage intensif et reçoivent un revêtement en polymère synthétique afin de présenter les mêmes caractéristiques que les gants poudrés.

Certains règlements interdisent son utilisation pour cause de vecteur de contamination dans les cabinets médicaux, les laboratoires, les salles d’opération…

6 – Code couleur

Il arrive que le port de gants de différentes couleurs puisse empêcher la contamination croisée entre les différentes tâches ou départements d’une entreprise. Cela est d’une importance primordiale dans des secteurs tels que l’industrie alimentaire.

Ces codes de couleur aident l’agent de prévention à identifier visuellement l’utilisation correcte des gants jetables de manière simple et rapide.

7 – Ambidextre

À quelques exceptions près, la grande majorité des gants jetables sont ambidextres. Avantage économique, car si le gant gauche ou droit se casse, il peut être remplacé par un autre sans avoir à changer toute la paire.

8 – Taille correcte

Le choix de la bonne taille est très important pour que le gant s’adapte correctement à la main.

Si elle est plus petite qu’elle ne devrait l’être, elle subira plus de stress et risque de se briser plus facilement. En plus de créer une fatigue excessive de la main à cause de la pression qui est exercée sur la main. A l’inverse, si le gant est trop grand pour la main, cela signifie une grande perte de toucher pour l’utilisateur. Le catalogue de gants jetables Technicien de santé comprend les tailles S, M, et L. Il existe également des gants jetables plus longs (30 cm) pour une protection accrue contre les infections.

9 – Prix

Le matériau le moins cher est le vinyle, le latex étant 80 % plus cher que le vinyle et le nitrile 15 % plus cher que le latex. Les matières premières telles que le latex de caoutchouc naturel (LNR) et le caoutchouc nitrile (NBR), composants de base pour la fabrication de nombreux articles connaissent une fluctuation de leur tarif en fonction de l’offre et de la demande (plus tendue en période de pandémie par exemple).

10 – AQL

L’AQL (Acceptable Quality Level) est une méthode statistique de contrôle de la qualité qui, à partir d’un nombre limité d’échantillons, permet de déterminer la qualité de la production totale avec une fiabilité initialement définie.
Dans la norme marchande standard, les gants à usage médical doivent respecter un NQA de 1,5.