Envie fréquente d’uriner: Qu’est-ce que ça signifie et comment se contrôler ?

Se lever plusieurs fois par jour au bureau ou lors d’un rendez-vous professionnel, faire du shopping avec ses amies et être sans arrêt à la recherche de toilettes publiques, tel est le quotidien de personnes souffrant d’envies fréquentes d’uriner.  La hantise de ne pas trouver de toilettes à temps peut réellement leur gâcher la vie. Que se cache-t-il derrière ces mictions trop fréquentes et comment les prévenir ?

envie-frequente-uriner

Qu’il soit normal d’aller plusieurs fois par jour aux toilettes est un fait. On considère, si on ne boit pas d’eau à outrance, que d’aller uriner plus de huit fois par jour devient anormal voire pathologique. Il est alors conseillé de consulter un médecin pour en déterminer l’origine. Voici tout d’abord quelques pistes à explorer…

Uriner souvent: les raisons les plus fréquentes

  • Avec l’âge, la vessie ne retient plus l’urine aussi longtemps qu’avant. Le cerveau reçoit alors plus souvent le message de vider la vessie.
  • Lors d’une grossesse également, la place dont dispose la vessie diminue fortement avec l’appui du bébé, ce qui provoque des envies d’uriner plus fréquentes.
  • Si vous buvez plus de cinq tasses par jour de café ou de thé, l’effet diurétique vous obligera à aller aux toilettes souvent. De même, si vous buvez de l’eau avec des compléments diurétique à base d’herbes pour nettoyer les toxines.
  • L’envie fréquente d’uriner peut être le signe d’un diabète puisque le taux élevé de sucre dans le sang donne soif et l’envie de boire plus que la normale.
  • Une infection urinaire ou certaines maladies sexuellement transmissibles (MST) provoquent l’inflammation de la vessie et donnent l’envie d’uriner, la miction peut alors s’accompagner de douleur et brûlure.
  • La cystite interstitielle ou syndrome de la vessie douloureuse, dans ce cas la douleur est soulagée lors des mictions plus fréquentes que la normale
  • Chez les hommes, l’hypertrophie bénigne de la prostate peut être à l’origine d’envies fréquentes d’uriner.
  • Enfin, même après des examens médicaux, le médecin peut ne pas trouver l’origine de cette fréquente envie d’uriner. Elle est alors physiologique.

Modifier son hygiène de vie

Dans les cas les plus fréquents, une modification de votre hygiène de vie peut suffire à diminuer vos envies intempestives d’uriner. Réduire votre consommation de café, thé, bière ou toutes autres boissons diurétiques ou excitantes tels que les colas va vous permettre de diminuer vos mictions. Il est important de ne pas réduire votre consommation d’eau pour autant, sauf si elle est en excès (plus de six à huit verres). En effet, sauf en cas de forte chaleur, il n’est pas recommandé de boire plus de deux litres d’eau par jour sous peine de distendre la vessie et d’engendrer par la suite des problèmes de mictions.

Rééduquer son périnée face aux envies fréquentes d’uriner

Une rééducation du périnée pour apprendre à maîtriser vos muscles, et dompter votre périnée peut s’avérer nécessaire. Cette rééducation est prescrite par votre médecin et sera effectuée chez un kinésithérapeute par exemple. Il vous apprendra la réalisation d’exercices de Kegel à effectuer en cabinet mais surtout à continuer chez soi (voir notre article sur les 5 idées reçues au sujet des problèmes de vessie (et comment la rééduquer naturellement)). Vous prendrez conscience de ce muscle fondamental pour contrôler vos envies d’uriner fréquentes. Cette rééducation passe également souvent par l’électro-stimulation qui peut être externe grâce à un nouvel appareil: l’Innovo.

Prendre des médicaments

Certains médicaments dits anticholinergiques peuvent être efficaces en cas de vessie hyperactive. Chez l’homme, une vessie hyperactive est souvent liée à une prostate hypertrophiée, et les médicaments peuvent alors être indiqués. Ces médicaments agissent sur le symptôme, mais ne traitent pas la cause d’une vessie hyperactive. La vessie se contracte alors moins souvent grâce à ce traitement. Cependant, la prise de ces médicaments engendrent des effets secondaires, le plus fréquent étant une sécheresse buccale.

Si votre envie d’uriner se produit la nuit, vous souffrez peut-être de nycturie ! Les causes sont variables et les moyens de la traiter également. Voir notre article à propos des envies fréquentes d’uriner la nuit.