Game of Thrones : Le handicap mis à l’honneur !

A moins d’avoir été coupé de toute télévision ou internet depuis plusieurs années maintenant, vous n’avez pas pu passer à côté du phénomène Game of Thrones (qui pourrait d’ailleurs filmer sa 8ème et dernière saison à Perpignan) ! La série Fantasy base son action à l’époque du Moyen-âge, une époque où les hommes combattaient pour avoir tous les pouvoirs (ou tous les trônes, comme l’indique le nom de la série). S’il se passe de nombreuses choses et de nombreux rebondissements dans la série, il y a un élément important qui est souvent mis en avant : le handicap !

Game of Thrones semble vouloir mettre l’accent sur le handicap (qui touche tout particulièrement les personnes masculines dans la série) d’une manière plutôt positive puisque le handicap n’empêche pas les personnages de la série d’être puissant et d’arriver à leurs fins. La série a d’ailleurs été récompensée en 2013 par le Media Access Award pour sa représentation du handicap.

Paraplégie, nanisme, autisme, amputation, cecité… Game of Thrones traite de beaucoup de sujets !

Alors que beaucoup de films et de séries ont tendance à attribuer des rôles secondaires aux personnes en situation de handicap, Game of Thrones assume complètement sa vision de la diversité avec des personnages principaux qui vont utiliser leur handicap pour se surpasser et atteindre leurs objectifs.

Tyrion Lannister, tout d’abord, est un des personnages centraux de la série. Touché de nanisme, son handicap ne l’empêche pas de devenir le plus proche conseiller de Daenerys Targaryen, prétendante au trône de fer et mère des dragons. En dépit de sa petite taille, Tyrion est décrit comme une personne très charismatique, drôle et amateur des plaisirs de la vie.

Tyrion Lannister
Source : HBO

Autre personnage majeur de la série : Bran Stark, qui devient paraplégique à la suite d’une chute dans le premier épisode de la série. Pendant les premières saisons, c’est son compagnon Hodor qui le portera sur son dos avant d’avoir droit à un fauteuil lors de la 6è saison de la série. La situation de Bran met en avant d’une manière très intéressante la relation particulière qui peut exister entre une personne à mobilité réduite et son aidant. D’ailleurs, le fameux Hodor, fidèle compagnon de Bran Stark, est atteint d’une forme d’autisme qui le limite grandement dans ses interactions avec les autres personnages de la série… Ce handicap mental ne l’empêchera cependant pas d’effectuer plusieurs actes héroïques tout au long de son passage dans le programme télévisé d’HBO.

Bran Stark et Hodor
Source : HBO

Jaime Lannister est, au début de l’histoire, considéré comme un des meilleurs combattants à l’épée du royaume. Cependant, quand ses ravisseurs lui couperont la main droite, celle avec laquelle il tient son épée, il devra apprendre à vivre avec son amputation et à s’adapter pour continuer à se battre et surtout, à vivre. Ce personnage porte une prothèse dans la série et met en avant les difficultés que rencontrent les personnes qui sont subitement ôtées de leurs organes principaux.

Jamie Lannister et sa main coupée
Source : HBO

Ces personnages ne sont que quelques uns des personnes handicapées mis en avant par la série… On est obligé de reconnaître que la manière dont Game of Thrones aborde le handicap est loin d’être conventionnelle mais elle a le mérite d’en parler et de l’exposer dans un programme regardé par des millions de personnes dans le monde et qui bénéficie d’un engouement sans précédent. Après tout, le handicap ne définit pas une personne, il n’est qu’une caractéristique et c’est ce qu’arrive à montrer parfaitement la série.